Ces documentaires rejettent la théorie officielle des attaques terroristes expliquant les attentats du 11 septembre 2001, et avance la thèse de l’organisation de ces événements par les pouvoirs américains : les tours du World Trade Center ont été dynamitées, le Pentagone n'a pas reçu l'impact d'un Boeing mais vraisemblablement d'un missile américain, et le gouvernement a activement masqué la vérité.

Les éléments les plus accablants sont exposés : la Tour Sud, 110 étages, dont la structure d’acier de 200.000 tonnes s’élevant à 415 mètres, s’effondre en dix secondes : autant que mettrait un objet en chute libre pour tomber de cette hauteur. Les trois tours qui sont tombées ce jour là (WTC1, WTC2 et WTC7) seraient les seules dans l’Histoire à s’être effondrées à cause d’un incendie. Larry Silverstein, devenu acquéreur des tours WTC1 et WTC2 six semaines avant le 11 septembre, et déjà propriétaire du WTC7, a déclaré 15 jours plus tard que la tour du WTC7 avait été dynamitée, car elle était trop endommagée par le feu, or il faut plusieurs semaines pour placer les explosifs, et non quelques heures. 

Les témoignages d’explosions, les signes d’explosifs sur les vidéos et les décombres, les incohérences du crash sur le Pentagone, la destruction de preuves à grande échelle, les incohérences dans le système de défense américain ce jour là, les intérêts pour les dirigeants que se produise un nouveau Pearl Harbor, comme cela avait été écrit noir sur blanc un an auparavant dans le texte du Projet pour le Nouveau Siècle Américain (PNAC), les avantages qu’a tirée l’administration américaine des attentats pour imposer des mesures comme le Patriot Act, pour aller faire la guerre en Afghanistan, en Irak... Tout semble montrer que ces attaques ont été organisées par les Etats-Unis, dans leur intérêt.

 

 




 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site