Un bus irakien arrive à l'hôpital de Hilla, à 100 km de Baghdad, il contient de nombreux corps atrocement mutilés. Il n’y a pas eu de bruit, pas d’explosions, pas de projectiles, pas d’impacts, et des dizaines de passagers ont été amputés et mutilés d’un seul coup. Comme découpés par un laser surpuissant.

Les armes a énergie dirigée sont une réalité : Laser Tactique à Haute Energie (THEL), Système de Défense Actif (ADS) utilisant des micro-ondes à haute puissance, ces armes sont déployées et testées par l’armée américaine en Irak et en Afghanistan. Les recherches sur ces armes technologiques terrifiantes sont admises, mais leur utilisation n’est pas reconnue officiellement. Pourtant de nombreux témoins, documents et rapports montrent que plusieurs lasers THEL et systèmes ADS sont en place au Moyen-Orient.

La recherche sur les armes non létales, lasers aveuglants, micro-ondes douloureux, armes sonores incapacitant ou rendant malade la cible, est présentée comme un progrès permettant de sauver des vies. Mais ces recherches produisent des moyens de torturer et de tuer sans que la cible ne s’en rende compte, ni ne puisse se protéger ou se défendre. Le système ADS est officieusement envisagé pour la sécurité publique et le contrôle des foules aux Etats-Unis, en prévision des troubles sociaux importants auxquels semble se préparer la classe dirigeante américaine.




 
Créé avec Créer un site
Créer un site